menu close menu

Ora et Labora

slide3

ORA

«Sept fois le jour j’ai dit ta louange » Psaume 118, 164

La vie de prière de la communauté est tout d’abord la prière commune de l’Eglise, l’Office divin (Opus Dei), qui culmine avec l’Eucharistie quotidienne.

La Lectio Divina ( lecture des choses de Dieu) est un autre moment privilégié d’oraison et de contemplation. Saint Benoît , à la suite des Pères du désert, y attache une importance fondamentale. Lire, relire, méditer sans empressement l’Ecriture Sainte et ses commentaires, c’est se laisser imprégner de la Parole de Dieu, c’est laisser Dieu même parler au cœur afin qu’il façonne un homme nouveau.

Les bénédictines du Saint Sacrement consacrent également une heure de leur journée à l’adoration de Dieu présent dans le tabernacle. Tous les jeudis et vendredis, le Saint Sacrement est exposé après la messe jusqu’aux Vêpres.

Mais toute la vie de la moniale se doit d’être une prière continue, qu’elle soit au chœur, qu’elle travaille, qu’elle soit seule dans la cellule ou qu’elle partage avec ses sœurs un moment de récréation.

LABORA

« Ils sont vraiment moines, s’ils vivent du travail de leurs mains » Règle de St Benoît

Le temps de la journée qui n’est pas consacré à l’oraison, sous ses diverses formes, l’est au travail. Les moniales de Rosheim accueillent à l’hôtellerie et fabriquent des hosties. Que se soit par la fabrication des hosties, qui deviendront le Corps du Christ, ou par l’accueil des hôtes, « qui seront reçus comme le Christ » (Règle de Saint Benoît), le travail des moniales est également une prière.

Les bénédictines du Saint Sacrement consacrent également une heure de leur journée à l’adoration de Dieu présent dans le tabernacle.